13/02/2011

TAG : B comme bottes de sept lieues

J'ai été tagué et je vous livre ici une partie de mon profil, au travers d'une activité sportive particulière (vol libre, parapente) compensatoire d'une vie professionnelle trépidante et harcelante.

Enfant je faisais souvent le même rêve :  j'étais poursuivi et je courrais dans une prairie en pente. Soudain mes pieds quittaient le sol,  je m'élevais par dessus buissons et arbres et, par bonds successifs, me jouant de l'apesanteur,j'atteignais le fond de la vallée dans un doux mouvement de ralenti. Etait-ce ma lecture du petit poucet et de l'ogre avec ses bottes de sept lieues qui stimulait mon cerveau dans le sommeil ? Ou simplement l'envie enfantine de voler comme l'oiseau ?

Le 21 juillet 1987 le jour de la fête nationale belge je décolle du Pertuiset à Mieussy (Haute Savoie) avec une voile aux couleurs noir jaune rouge (couleurs du drapeau belge) et me pose au fond de la vallée, après un vol de 1000m de dénivellée.

img001-1.jpg

 

 Quoiqu'habitué aux situations aériennes (alpinisme), dans une décharge d'adrénaline importante je lève ma voile et cours vers le vide. Envol, accélération de la voile dans l'air en sifflant, une sensation extraordinaire de glisse, et puis le calme revient, le coeur se calme, j'écarquille les yeux...je vole.

Décollage et survol du lac de Serre-Ponçon (Hautes-Alpes)

img004.jpg

                                                                                                                                                                                                                                        

img005.jpg  Le vol libre n'étant pas une activité sans risques je m'interroge souvent. Pourquoi cette envie de m'envoler ?  Surpassement de soi ? Narcissisme ? Besoin d'adrénaline ? Après une ascension en montagne pousser plus loin l'excitation par un retour par la voie des airs ?

Vallée de Briançon, je survole laville la plus haute d'Europe et ses villages avoisinants.

img002.jpg

 Habitué des airs, je me sens plus à l'aise là-haut qu'en voiture sur la route en corniche

  img003.jpg                                                                                                                                                               

Après 15 ans de vol libre, un instant d'inattention au décollage et je m'envole avec une voile mal préparée (clé dans les suspentes, celle-ci gardant ma voile partiellementfermée d'un côté) ... et c'est le rock and roll, départ en vrille et atterrissage violent dans le relief. Etat de choc, mal, très mal, impossibilité de' marcher pendant des semaines, mais rien de cassé. Et à nouveau les questions...et les réponses, évidentes. N : comme narcissisme S comme schéma peur de l'échec et C comme complexe: besoin de prouver aux autres (en fait à soi-même) qu'on est capable de faire et encore de faire mieux et plus. Et la clé de sortie Q : quitter ce monde carcéral de l'arrivisme à tout prix, de l'escalade et réussite sociale. R comme réussite : j'ai changé de vie. V comme vol qui reste un merveilleux souvenir. Je n'ai plus volé. A comme apaisement : à la rencontre des plaisirs simples du jour qui vient et de la nature qui,  si elle m'a offert des panoramas incomparables d'une part (alpinisme, plongée, vol libre) mais parfois à quel prix, d'autre part reste belle à portée de main.

Comme il se doit j'invite 8 personnes à faire de même :

Chadou http://humour051.skynetblogs.be/

Macocole http://macocole45.canalblog.com/

Patou http://patouland.skynetblogs.be/

Tootsie http://tootsie.skynetblogs.be/

Danny du sud http://chocolat-miel.skynetblogs.be/

Marc http://yog.skynetblogs.be/

Zaza http://www.zizitop.net/

Mimi du sud http://mimidusud.skynetblogs.be/

 

 

12:14 Écrit par Rob | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

Commentaires

mmmmmmmmh bonne interprétation!!!!

Écrit par : micha | 14/02/2011

Et bé ! Tu reviens de loin... et si tu veux mon avis, si tu ne le sens plus, tu as raison, ne le fais plus. Il n'est pire danger que de ne pas être sûr de soi. Mais tu auras eu le plaisir d'avoir cette sensation extraordinaire de voler et de passer par dessus toutes ces choses que l'on ne voit que d'en-bas. Quelle merveilleuse expérience.
Petite je faisais très souvent, et ça m'arrive encore, le même rêve que toi : m'envoler ! une simple pression sur les pointes de pieds et hop, je m'envole mais le plus souvent c'est pour fuir et non pour le plaisir...
Bonne journée à toi et bon début de semaine, bisous.

Écrit par : chantal | 14/02/2011

BONJOUR ROBERT
un rêve voler et oui mais pour moi j'avais l'occasion il y a quelques années 5 bientôt en vol double et puis pour des raisons de mauvais temps rater et puis après plus le temps et surtout opération de la colonne vertébrale une hanche en titane enfin j'ai fait quand même une descente en rafting au dessus de EMBRUN et la aussi ce n'est pas facile crois moi j'avais les pieds bien accrochés si je puis dire aux boudins
MERCI ROBERT POUR CE COMMENTAIRE QUI ME TOUCHE BEAUCOUP
BONNE SOIREE
GROS BISOUS ROBERT
DANY DU SUD D'EN BAS

Écrit par : FRUITS CONFITS | 14/02/2011

Tu sais ce que j'ai envie de dire, vole bel oiseau t'aura des plumes, lol ! Non plus sérieusement, quel courage car il ne faut pas avoir le vertige (je l'ai hélas !) tu as du avoir ta dose d'adrénaline, un pur bonheur, mais il faut être raisonnable et tu as eu chaud, alors maintenant c'est la pédale douce. Tu as une route en corniche aussi, oté c'est comme à la Réunion et ici à St-Leu tous les WE il y a la parapente (hommes oiseaux comme on dit, mais femmes aussi, lol ! ). Tes photos sont splendides et j'ai passé un excellent moment sans avoir le vertige, car à la Réunion tout est tellement en pente, donc beaucoup de magnifiques marches que je ne peux faire. Maintenant je te laisses chanter bel oiseau. De gros bisous et à bientôt !

Écrit par : zoreille fany | 14/02/2011

Kikou Robert,

De superbes photographies,j'en ai le vertige lol !!
j'ai une grande peur du vide,mais je suis monté une
fois dans un montgolfière,et là miracle pas mal au coeur,
rien,voila,cela a été super,mais je ne ferais pas du parapente,
ni du deltaplane lol !! je te souhaite une bonne fin d'aprem,
et une bonne fête de la St Valentin,bisous à toi,de Mimi.

Écrit par : MiMi du SuD | 14/02/2011

Bonsoir Robert.
Magnifiques ces clichés, cela me rappelle quand je faisais du parapente et du parachutisme.
Bises et bonne Saint Valentin mon ami.
ZAZA

Écrit par : ZAZA | 14/02/2011

Très philosophe Robert! :))
Passes une bonne soirée!
bisous

Écrit par : Patouland | 14/02/2011

Tu as du avoir une de ces frousses ! Bises. FRANCOISE

Écrit par : FRANCOISE | 15/02/2011

Bonjour !
C'est en passant chez Chadou que j'ai eu envie d'ouvrir votre fenêtre.
J'ai découvert un peu de votre univers. Merci pour vos jolies photos et leurs commentaires plein de sagesse et de joie de vivre.
Je repasserai vous saluer si vous le voulez bien.
Bonne journée !
Jo

Écrit par : Jo | 15/02/2011

Un très beau recit de vie ! Et une belle morale à en tirer ...
Un peu comme toi à 55 ans j'ai décidé de lever le pied et de me consacrer plus à ma passion, la photo !

Écrit par : jacques robert | 15/02/2011

Bonjour Robert...De splendides clichés et une belle frousse ! Je suis certaine que tu prends bien plus soin maintenant au pliage de ta voile...Une fois ça suffit !
Bon mardi et bonne semaine cher ami...

Écrit par : Chadou | 15/02/2011

Coucou!!!! Et oui la vie nous amène parfois des choses qui nous font réfléchir sur le pourquoi de nos actes!!! Très belle réflexion mais quelle trouille tu m'as fait ce jour-là!!! Bisoussssssssssssssssss

Écrit par : gootchai | 15/02/2011

Bonsoir Robert, un grand sportif alors....
Merci pour le Tag, je suis chez ma maman en ce moment et j'ai beaucoup moins de temps qu'à la maison.
Je vais penser à répondre à ce tag, car sur le plan sportif cela me parait intéressant et cela va bien à mon côté casse cou.
Bises et bonne soirée.
ZAZA

Écrit par : ZAZA | 15/02/2011

taguer !!!! ce jeu constite en quoi ????
je n'ai pas d'histoire passionnante comme la tienne à raconter tout au moins en ce qui me concerne .
je n'ai jamais volé ,je prèfère les pieds sur terre .....sourire.
cependant j'admire souvent tous ces parapentes que l'on voit passé en Haute Savoie dès que les premiers rayons du soleil apparaissent . même le voyage en Mongolfière ,celui là peut être un jour vais-je le tenter .

Écrit par : macocole | 17/02/2011

bonjour robert
j'ai parcouru ton blog et franchement les photos
sont magnifiques
ils y a des endroits où je n'oserais même pas me rendre
et oui le vertige
mais franchement c'est du bonheur
merci pour ces beaux voyages et ces découvertes
bisous passe une bonne après midi

Écrit par : Anne Bilou | 21/03/2011

tiens ça m'ouvre des pistes de compréhension par rapport à quelqu'un qui vole aussi en parapente (après une carrière dans l'aéronautique) et qui s'est "un peu" esquinté le pied au printemps ... Qu'est-ce qui pousse ainsi à cette prise de risque, a ce besoin de voler...

Écrit par : NicoleA | 06/07/2011

Les commentaires sont fermés.